histoires

Les voix de la MPR : Kelly Konieczny, AB

« Bonjour, je m’appelle Kelly. En septembre 2022, j’ai partagé pour la première fois avec vous mon combat contre la MPR. À cette époque, mes reins ne fonctionnaient plus (l’un d’entre eux avait même été retiré) et en attendant un don de rein, j’étais condamnée à la dialyse quatre ou cinq fois...

Les voix de la MPR : Monique Marsh, Aurora (ON)

« Je m’appelle Monique et j’aimerais vous raconter mon expérience en tant que donneuse vivante. Mon mari, David, et moi avons 58 ans. David est atteint de MPR, ainsi que l’une de nos enfants (de ce que savons à ce jour). De nombreuses personnes dans la famille de mon mari ont également cette...

Les voix de la MPR : Ciara Morin, Toronto ON

« J'ai toujours su que je voulais avoir des enfants. Le projet de fonder une famille est sans doute l'un des chapitres les plus passionnants de la vie. C'est une période pleine d'excitation, de désirs et de rêves. C'est le moment où deux personnes venant d'horizons différents, avec des histoires...

Les voix de la MPR : Nina Young, Orillia ON

« On m'a diagnostiqué de la MPR à l'âge de 11 ans et j'en ai aujourd'hui 42. J'ai perdu 6 des 9 membres de ma famille à cause de cette maladie, y compris ma mère à l'âge de 45 ans. » Nina est impliquée dans la Fondation canadienne de la MPR...

Les voix de la MPR : Jennifer Morgan, partie 2

« Bonjour tout le monde! Je suis heureuse de pouvoir partager avec vous la suite de mon parcours depuis le moment où j’ai partagé mon histoire en décembre 2021 (voir ici). En mai dernier, j’ai reçu un nouveau rein issu d’un·e donneur·euse vivant·e grâce au Programme de don croisé de...

Les voix de la MPR : Brittany Hay et Colin Grieve

Colin Grieve connaît bien la maladie polykystique rénale (MPR). En effet, il a grandi entouré de personnes atteintes de cette maladie et luttant quotidiennement contre elle, notamment son père, son oncle et sa grand-mère. Colin a lui aussi combattu cette maladie en tant qu’enfant, adolescent et adulte. Il se souvient...

Les voix de la MPR : TJ Sullivan

« Je crois au pouvoir de la défense des intérêts, du soutien et de l’espoir. Je m’appelle TJ Sullivan et, bien que je ne sois pas atteint de maladie polykystique rénale (MPR), les effets de cette maladie me touchent très directement, et le fait de pouvoir financer la recherche et...

Notre communauté en photos