Apprendre

Coronavirus et MPR

Coronavirus et MPR : Ce qu’il faut savoir

La maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) se propagerait principalement par contact entre personne. Les adultes plus âgés et les personnes atteints de graves problèmes de santé chroniques, tels qu’une maladie des reins, seraient plus à risque de devenir gravement malades. Par conséquent, il est particulièrement important pour les personnes atteintes de la MPR de prendre des mesures afin de diminuer le risque d’exposition (lien en français seulement).

En fonction de la gravité de la situation dans votre communauté, l’Agence de la Santé Publique du Canada a rédigé les recommandations ci-dessous pour ralentir la propagation et limiter l’impact de la maladie.

  • lavez-vous les mains souvent avec de l’eau et du savon pendant au moins 20 secondes, surtout après avoir été aux toilettes et lors de la préparation des aliments
  • utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès à du savon et à de l’eau
  • lorsque vous toussez ou éternuez :
  • toussez ou éternuez dans un papier-mouchoir ou dans le creux de votre bras, et non dans votre main
  • jetez immédiatement les papiers-mouchoirs utilisés dans une poubelle doublée de plastique et lavez-vous ensuite les mains
  • évitez de vous toucher les yeux, le nez ou la bouche sans vous être d’abord lavé les mains
  • nettoyez souvent les surfaces suivantes fréquemment touchées avec des nettoyants ménagers ordinaires ou de l’eau de javel diluée (une partie d’eau de Javel pour neuf parties d’eau) :
  • jouets
  • toilettes
  • téléphones
  • appareils électroniques
  • poignées de porte
  • tables de chevet
  • télécommandes

Les patients atteints d’une maladie des reins en stade précoce ou transplantés devraient consulter un médecin afin d’évaluer si des mesures préventives supplémentaires sont nécessaires.

Conseils Pour les Traitements par Dialyse

Si vous êtes un patient en dialyse, vous êtes plus à risque de devenir gravement malade de la COVID-19, mais il est important de ne pas manquer vos traitements pour autant. Si vous vous sentez malade, veillez à en informer un membre de votre équipe soignante. L’Agence de la Santé Publique du Canada fournit des renseignements actualisés sur les fermetures des cliniques et sur les ressources d’urgence. Si vous êtes inquiet, voici quelques questions (lien en français seulement) que vous pouvez poser au personnel du centre :

  • Est-ce que je peux attendre dans ma voiture plutôt que dans la salle d’attente?
  • Qu’est-ce que je dois faire si je présente des symptômes semblables à ceux de la grippe?
  • Pouvez-vous me fournir un masque à porter pendant mon traitement?
  • Quelles mesures avez-vous mises en place si vous suspectez qu’un patient du centre est atteint de la COVID-19?
  • Comment informerez-vous les patients des consignes en cas d’urgence?
  • Où pourrais-je recevoir une dialyse si je tombe malade?


Conseils Pour les Patients Transplantés

Si vous êtes un patient transplanté, vous pourriez être plus à risque de devenir gravement malade de la COVID-19 en raison de votre besoin de prendre des médicaments immunosuppresseurs. Si vous vous sentez malade, veillez à en informer un membre de votre équipe soignante. Si vous êtes inquiet, voici quelques questions que vous pouvez poser au personnel du centre :

  • Que dois-je faire pour avoir des médicaments sous la main?
  • Si je me sens malade, dois-je contacter mon médecin de premier recours?
  • Si je me sens malade, dois-je contacter le centre de transplantation?
  • Dois-je porter un masque si je dois faire des prises de sang?
  • Quels sont les produits longue-conservation bons pour les reins à avoir dans son garde-manger?

 

Produits Longue-Conservation

Si le virus s’est propagé dans votre région et que vous devez limiter les risques de tomber malade, il est important d’avoir chez vous des produits longue-conservation (de la nourriture qui se conserve longtemps sans s’abîmer, comme des boîtes de conserve). Il faut s’y préparer dès maintenant, en faisant des réserves d’aliments bons pour les reins, d’eau fraîche et de médicaments pour deux à trois semaines. Vous pourrez ainsi prévenir votre risque d’infection en n’ayant pas à vous rendre dans les lieux à forte fréquentation comme les supermarchés ou les pharmacies.

Pour plus d’informations pour préparer votre maison et pour des mises à jours sur la COVID-19, consultez le site Web de L’Agence de la Santé Publique du Canada ou votre service de santé local. Si vous avez d’autres questions ou inquiétudes, veuillez nous écrire par courriel à endpkd@endpkd.ca.

 

La transplantation est considérée comme une opération essentielle qui peut être effectuée en toute sécurité si un hôpital estime avoir le personnel et les ressources disponibles. Veuillez contacter votre centre de transplantation pour confirmer.

Si vous ne vous sentez pas bien et ressentez des symptômes associés à la COVID-19, contactez immédiatement votre équipe soignante.

La Société canadienne de transplantation recommande aux personnes les plus à risque de tomber malades de faire des réserves, de prendre des précautions pour maintenir une distance avec les autres, d’éviter les foules autant que possible, de se tenir au courant de la propagation de l’épidémie de COVID-19 dans leur communauté et de rester à la maison pour réduire les risques d’exposition. Consultez ce lien pour obtenir des ressources supplémentaires sur la COVID-19 et le don d’organes.

Si vous êtes actuellement en dialyse, vous ne devriez pas manquer un traitement. Si vous vous sentez malade, prévenez immédiatement votre équipe soignante.

La Société canadienne de néphrologie a récemment publié une liste de plans d’urgence des fournisseurs de soins de santé nationaux afin d’assurer que les précautions nécessaires sont prises pour assurer la sécurité des patients et prévenir la propagation de la COVID-19

LASPC ne recommande pas de porter un masque en public pour se protéger de la COVID-19. Vous devez porter un masque si vous êtes malade et devez sortir, aller dans le bureau d’un médecin, ou si vous prenez soin d’une personne malade. Veuillez ne pas amasser de masques faciaux si vous n’en avez pas besoin, car de nombreux hôpitaux connaissent une pénurie.

En savoir plus sur quand et comment porter un masque correctement selon les recommandations de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Si vous présentez des symptômes de la COVID-19, contactez le bureau de votre médecin avant d’y aller, afin que l’équipe soit prête à prendre soin de vous et à protéger le personnel et les autres patients. Si vous avez des rendez-vous médicaux ou dentaires de routine, contactez votre équipe de soins de santé avant de décider si vous devez annuler votre rendez-vous. Tous les rendez-vous et traitements nécessaires doivent être maintenus, sauf si votre médecin vous conseille de les reporter.

Pour rester à jour sur la façon dont la COVID-19 se propage dans votre communauté locale, consultez les sites internet gouvernementaux et ceux des services de santé locaux.

La propagation communautaire signifie que les personnes vivant dans des communautés spécifiques sont déclarées positives au virus, y compris des individus qui ne savent pas comment ils ont été infectés.

De manière générale, vous devez appeler le médecin de votre enfant pour les mêmes raisons que vous le feriez normalement. Amener votre enfant aux urgences pour se faire tester ou pour des symptômes mineurs n’est actuellement pas recommandé, car de nombreux établissements n’offrent pas de test et représentent un risque d’exposition à la COVID-19 et à d’autres infections graves. Vous devriez appeler le médecin de votre enfant et lui demander de faire tester votre enfant si ce dernier présente :

  • Des symptômes respiratoires autres qu’une toux légère : difficulté à respirer, respiration rapide ou profonde, ou toux sévère
  • Un essoufflement suite à une toux prolongée
  • Un refus des liquides avec une fréquence d’urine réduite
  • Des pleurs sans possibilité de le consoler
  • Une fièvre qui ne réagit pas aux médicaments censés réduire la fièvre
  • Un comportement anormal
  • Surveillez les symptômes comme la fièvre, la toux et l’essoufflement des personnes qui vivent avec vous. Si des symptômes apparaissent, restez éloigné de ces personnes pendant 14 jours. Si vous êtes une personne âgée ou que la COVID-19 présente des risques plus élevés pour vous, quittez votre domicile et allez habiter avec des amis ou de la famille jusqu’à la fin des 14 jours. S’il ne vous est pas possible de déménager temporairement, éloignez-vous autant que possible des personnes habitant avec vous. Cela signifie :
  • Passer le moins de temps possible dans les espaces partagés tels que la cuisine, la salle de bain et le salon, et maintenir ces espaces bien ventilés.
  • Essayer de garder 2 mètres de distance avec ces personnes et, si possible, de dormir dans un lit différent.
  • Utiliser une salle de bain séparée si possible et utiliser des serviettes séparées pour se sécher après le bain, la douche et le lavage des mains.
  • Si vous partagez une toilette et une salle de bain, les personnes avec qui vous vivez devraient les nettoyer après chaque utilisation. Après chaque nettoyage, vous devriez l’utiliser en premier.
  • Ne pas utiliser la cuisine lorsque d’autres personnes y sont et apporter votre nourriture dans votre chambre pour manger.
  • Utiliser un lave-vaisselle si vous en avez un. Sécher vos ustensiles avec un torchon séparé.

Tous les membres du foyer doivent se laver régulièrement les mains, éviter de toucher leur visage et nettoyer les surfaces fréquemment touchées.

L’ASPC vous recommande de consulter un médecin si vous développez des symptômes, avez été en contact étroit avec une personne diagnostiquée avec la COVID-19 ou si vous vous êtes rendu dans une zone de propagation de la COVID-19. Vous pouvez également utiliser l’outil d’auto-évaluation de l’ASPC à cette adresse.

  • Si vous éprouvez des symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires), veuillez contacter votre fournisseur de soins de santé.
  • Si vous avez voyagé dans une région touchée par l’épidémie de COVID-19, ou si vous avez été en contact avec une personne diagnostiquée avec la COVID-19, veuillez contacter votre fournisseur de soins de santé.
  • Si vous avez des affections sous-jacentes ou une immunodéficience, veuillez contacter votre fournisseur de soins de santé dès l’apparition des symptômes, même si ces derniers sont légers.
  • Si vous ressentez des symptômes graves, contactez immédiatement votre fournisseur de soins de santé.
  • C’est à votre médecin de déterminer si vous présentez des signes et symptômes de la COVID-19 et si vous devez ou non subir un test ou non.

Les adultes plus âgés atteints d’affections sous-jacentes, comme une maladie du rein chronique, semblent être plus à risque de développer des complications après avoir contracté la COVID-19. Toutes les personnes plus à risque, comme les receveurs de greffe, devraient redoubler de précautions, éviter les foules et réduire les risques d’exposition au virus.

Il a été déterminé que les phases 3 à 5 de la maladie du rein chronique augmentaient les risques de contracter une maladie grave après le coronavirus. L’ASPC recommande à la population d’appliquer les mesures de distanciation sociale pour éviter la propagation du virus.

L’ASPC recommande de mettre en pratique les comportements préventifs suivants au quotidien : rester à la maison si vous êtes malade, couvrir sa toux et ses éternuements, se laver souvent les mains avec de l’eau et du savon, éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche, et nettoyer régulièrement les surfaces que vous touchez le plus.

Les symptômes comprennent la fièvre, la toux et l’essoufflement, et peuvent apparaître de 2 à 14 jours après l’exposition au virus.

Rien n’indique que les donneurs de rein vivants seraient plus à risque que le reste de la population de contracter le virus, et il ne devrait y avoir aucune raison de s’attendre à ce que les donneurs courent un risque plus élevé de développer une maladie plus grave s’ils tombent malades à cause du virus.

Les essais cliniques et autres études de recherche pourraient ralentir ou être arrêtés dans un avenir proche. Santé Canada a annoncé son soutien aux modifications des calendriers de recherche, des visites en clinique et d’autres formes de participation pour protéger la sécurité des participants. Si vous
participez à une étude de recherche, veuillez contacter votre équipe d’étude pour savoir comment la COVID-19 pourrait avoir des conséquences sur votre prochaine visite d’étude. La recherche effectuée en ligne ou par téléphone ne devrait pas être affectée.

Les laboratoires de recherche fondamentale (études ne portant pas sur des humains) de nombreuses universités au Canada ont temporairement interrompu la recherche et sont fermés pour préserver la sécurité du personnel de recherche. Cela pourrait retarder les travaux et les résultats finaux des études de recherche financées par la Fondation canadienne de la MPR.

Liens utiles de l’Agence de la santé publique au Canada

Maladie à coronavirus (COVID-19)

Maladie à coronavirus (COVID-19) : Mise à jour sur l’éclosion

Maladie à coronavirus (COVID-19) : Questions fréquemment posées

Maladie à coronavirus (COVID-19) : Conseils de santé aux voyageurs

Autorité de santé publique

 

Ligne d’information du Gouvernement du Canada sur le nouveau coronavirus :  

1-(833)-784-4397

 

Liens additionnels (liens en français seulement)

National Kidney Foundation - COVID-19 - Comment se protéger

Kidney Today - Le coronavirus et les patients atteints de dysfonctions rénales