Traitement

Que puis-je faire pour prévenir, retarder ou freiner l’apparition de la MPR ?

Answer

Il n’y a pas de cure pour la maladie polykystique des reins (MPR). Cependant, un traitement est offert au Canada pour prévenir l’accroissement des kystes. JINARC (tolvaptan), un médicament administré oralement deux fois par jour, a été approuvé par Santé Canada en 2015 pour le traitement de la maladie polykystique des reins autosomique dominante (MPRAD) et peut aider à ralentir la progression de l’accroissement des reins. De plus, les chercheurs et les néphrologues continuent de travailler d’arrache-pied pour trouver d’autres options de traitement pour les personnes atteintes de MPR. 

Actuellement, aucune intervention n’empêchera la progression de la MPRAD chez quelqu’un qui hérite du gène. Les personnes atteintes de MPRAD peuvent contrôler leur pression artérielle et les facteurs de risque cardiovasculaire dans le but de retarder l’apparition de l’insuffisance rénale. En outre, les personnes atteintes devraient éviter les médicaments qui pourraient endommager les reins.